L'origine du mastic


A l'origine, le mastic était une plante très particulière qui poussait sur l'île de Chios, située entre la Grèce et la Turquie. Cet arbre, appelé Schinos, a la caractéristique de pousser uniquement sur cette île. Au Xème siècle ap. J.C., lors de sa découverte par des voyageurs, le mastic fût une cause de disputes et de guerres.


A l'époque, le mastic était utilisé dans de nombreux domaines :


  • Médecine : pour lutter contre les infections
  • Chirurgie : pour fixer les pansements
  • Soins dentaires : entretenir une bonne santé des dents
  • Parfumerie : permet de fixer le parfum
  • Cosmétologie : composant de nombreux soins du visage
  • Pâtisserie : employé dans la confection de loukoums, caramels et glaçages
  • Chewing-gum : il est l'un des premiers chewing-gum
  • Spiritueux : le « mastiha » se boit à l’apéritif
  • Produit industriel : excellent stabilisateur de couleurs

Définition du mastic


Le mastic est un type de pâte plastique, créé par le mélange de différentes substances naturelles ou synthétiques qui lui confèrent certaines propriétés mécaniques, ainsi que de pigments qui lui donnent une qualité esthétique.


Utilisation générale


Le mastic est essentiellement utilisé pour calfeutrer, réparer, masquer, coller, sceller, calfater, réaliser le jointoiement entre plusieurs éléments. Les mastics sont spécialement utilisés dans le domaine de l'industrie.

Le mastic est utilisé dans de nombreux métiers : maçonnerie, vitrerie, menuiserie, fontainerie, charpenterie naval et notamment dans le secteur de la réparation automobile.